lunes, 12 de septiembre de 2011

PSG (1-0) Brest

Dans un Parc plein, le PSG s'impose 1-0 face à Brest grâce à un petit bijou de Pastore (68e) et enregistre une troisième victoire consécutive.


Après la trêve internationale, le PSG retrouvait la Ligue 1 et le Parc des Princes à l’occasion de la 5e journée. Face à Brest, les Parisiens avaie

nt l’opportunité d’enchaîner un troisième succès consécutif en championnat et de renforcer ainsi leur place dans le haut du classement. Après quatre matches nuls en autant de rencontres, le SB29 se déplaçait quant à lui avec l’idée de conserver son invincibilité.
Devant plus de 40 000 spectateurs, les Bretons ne souffrent d’aucun complexe en début de rencontre. Poyet voit sa frappe détournée par Sirigu (20e) avant que Lesoimier, en bonne position, ne parviennent à cadrer (32e). Ben Basat se retrouve en position idéale pour ouvrir le score mais l’attaquant brestois manque la cible (36e).

Dans un Parc plein, le PSG s'impose 1-0 face à Brest grâce à un petit bijou de Pastore (68e) et enregistre une troisième victoire consécutive.

Après la trêve internationale, le PSG retrouvait la Ligue 1 et le Parc des Princes à l’occasion de la 5e journée. Face à Brest, les Parisiens avaient l’opportunité d’enchaîner un troisième succès consécutif en championnat et de renforcer ainsi leur place dans le haut du classement. Après quatre matches nuls en autant de rencontres, le SB29 se déplaçait quant à lui avec l’idée de conserver son invincibilité.

Devant plus de 40 000 spectateurs, les Bretons ne souffrent d’aucun complexe en début de rencontre. Poyet voit sa frappe détournée par Sirigu (20e) avant que Lesoimier, en bonne position, ne parviennent à cadrer (32e). Ben Basat se retrouve en position idéale pour ouvrir le score mais l’attaquant brestois manque la cible (36e).

Le PSG réagit par l’intermédiaire de Pastore, dont la frappe est déviée par Elana (23e) et Bodmer, qui ne parvient à cadrer (39e) puis voit sa frappe contrée in extremis (41e). Les Parisiens reviennent avec de nouvelles intentions après la pause. Gameiro (51e), Pastore (57e) et Ménez (66e) essayent de débloquer la rencontre, sans réussite.

Mais la lumière va jaillir des deux derniers cités. Ménez s'infiltre côté gauche et laisse sur place trois défenseurs. L'ancien Romain trouve Pastore dans l'axe, qui pique son ballon au-dessus d'Elana et ouvre le score dans un Parc en folie (1-0, 68e). Les hommes d’Antoine Kombouaré résisteront aux assauts bretons pour empocher trois points qui leur permettent de recoller au peloton de tête.

Le PSG, qui aura également vu ce jeudi les grands débuts de Lugano en rouge et bleu et le retour d’Armand après sa blessure, enregistre ainsi une précieuse troisième victoire en Ligue 1 d’affilée. Scénario idéal avant de se pencher sur l’Europa League où le Red Bull Salzburg l’attend. Coup d’envoi ce jeudi au Parc des Princes.


PSG.fr Vincent Guérin

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada